128/ GALILEO

En association avec Studio CAS (Martin Outers)

Objet Extension et rénovation de le Haute Ecole Galilée
Lieu
Rue Royale 336 – 1030 Bruxelles - Belgique
Maitrise d’ouvrage
Haute Ecole Galilée
Statut d’avancement
Concours
Surface
5916 m² + 465 m² abords

Un Campus ouvert aux paysages

Le projet qui s’inaugure ici est engagé avec conviction et souplesse à la fois : formulant une réponse architecturale forte aux questions soulevées par la rencontre d’un site,  d’un programme et d’un budget, il s’ouvre au dialogue à venir.

SITUATIONS

Le site schaerbeekois de la haute école Galilée (HEG) occupe une position remarquable dans la ville de Bruxelles. En effet, la topographie particulière du lieu lui confère le statut de promontoire dominant la vallée de la Senne, à l’est, et la vallée du Maelbeek, à l’ouest (fig.1). La rue Royale en marque la crête.

 

L’entrée actuelle de l’école se positionne sur cet axe structurant de la ville, bénéficiant ainsi de la portée régionale de celui-ci. L’extension du site de la HEG étend de facto la présence de la HEG sur cette artère principale. Elle vise toutefois la construction d’un nouvel édifice rue de la Poste comblant ainsi la dent creuse laissée par les jardins et le parking.

Placée sur les coteaux de la vallée de la Senne, la rue de la Poste, longe la rue Royale sur l’entièreté de sa portion schaerbeekoise.  Son caractère local et typique lui confère le statut de lien privilégié avec l’échelle locale du quartier (fig.2).

Le gabarit important de l’édifice principal témoigne de son caractère institutionnel, tranchant avec le grain fin des autres constructions de l’ilot. Articulé autour d’une cour, cet édifice entretient peu de relations avec son environnement extérieur et l’espace public. La distribution par des couloirs centraux confine à des vues intérieures, à l’exception du hall central qui s’ouvre sur la cour.  En outre aucune relation n’est établie avec la rue de la poste puisque l’édifice y présente une façade aveugle sur trois niveaux.

PROPOSITIONS

Extension

L’extension proposée est bipartite.

Une première aile de l’édifice comble la dent creuse de la rue de la poste. Elle crée une nouvelle adresse à la HEG et intensifie les relations de l’école de ce côté de la ville. Elle génère aussi un grand jardin en intérieur d’ilot, occupé, en son centre, par l’annexe du bâtiment classé.

La seconde aile de l’édifice s’étire de la rue Royale jusqu’à la rue de la Poste. Elle complète ainsi l’édifice existant (n°338) en confirmant sa typologie « sur cour » et s’ouvre, au sud, sur le nouveau jardin.

Répartition

Les répartitions programmatiques, lisibles sur les plans, relèvent de logiques qui renforcent les positions de chacune des institutions tout en intensifiant les échanges et les mutualisations.

Relevons ici une prise de position essentielle consistant à implanter les espaces partagés à des endroits clés. La cafétéria et le learning center sont situés aux étages inférieurs de l’édifice, en rapport avec les espaces publics. La salle des professeurs trouve place au troisième étage de l’extension, au centre de gravité des espaces de classes. Enfin, l’annexe de la maison classée sert de hall d’entrée aux deux maisons, depuis le jardin commun. Nous proposons qu’elle devienne « la salle des conseils » et soit entre autres occupée lors des réunions d’étudiants.

Connexions

La construction d’une aile depuis la rue Royale, jusqu’à la rue de la poste fluidifie les mouvements au sein du bâtiment existant et favorise les connexions avec l’extension. En effet, alors que les ailes ouest et est de l’édifice existant se terminaient en cul-de-sac, elles s’articulent désormais entre elles et avec le nouvel édifice. Ainsi, il existe toujours au moins deux chemins pour se rendre d’un endroit à un autre et la circularité des parcours les étend à l’infini.

Par ailleurs, cette construction permet un accès aisé à l’extension rue de la Poste, sans avoir à démolir des auditoires ou à déplacer des locaux techniques. Elle crée aussi des relations particulières entre la cafeteria, le learning center et les auditoires jouxtant l’extension. Ces relations permettent d’envisager des accès alternatifs à ces différents auditoires qui deviennent de facto  des lieux de nouvelles connexions.

Complémentarité

La répartition des affectations vise en premier lieu des complémentarités programmatiques porteuses de synergie. Ainsi, la superposition de la cafeteria et du learning center permet d’envisager un décloisonnement de ces deux fonctions. La cafeteria peut, par exemple, être utilisée comme salle d’étude ou comme forum d’entrée, en dehors des heures de table. Les classes sont situées aux étages supérieurs de l’édifice, permettant une gestion partagée de celles-ci entre les trois institutions, au gré des fluctuations de population.

Flexibilité

La structure porteuse de l’extension garantit une flexibilité maximale des lieux intérieurs. Le projet proposé est donc facilement adaptable que ce soit dans le processus de conception, en concertation avec les différents intervenants (maitre de l’ouvrage, urbanisme, SIAMU, utilisateurs, etc.) qu’une fois l’édifice construit.

Ouvertures

L’occupation des étages inférieurs de l’école par des programmes communs permet d’envisager une réelle interaction avec les espaces publics avoisinants. Si la nature de ces interactions doit être concertée avec le maitre de l’ouvrage,  plusieurs potentiels méritent d’être mentionnés.

Le learning center et la cafeteria s’ouvrent visuellement vers la rue de la poste et la rue royale. Ils pourraient donc soutenir de nouvelles entrées dans le complexe, sous le contrôle des bibliothécaires ou des cuisiniers. Plus encore,  ces programmes permettraient une ouverture concrète aux habitants du quartier, suivant des modalités à définir.

Enfin,  le sas au bas de l’escalier intérieur reliant le learning center à la cafeteria est susceptible de constituer une nouvelle entrée principale.

Ces « ouvertures » projetées ou potentielles sont des facteurs permettant de produire une mutation de la HEG du statut d’école à celui de campus urbain.

Matador - 128/ GALILEOMatador - 128/ GALILEOMatador - 128/ GALILEOMatador - 128/ GALILEOMatador - 128/ GALILEOMatador - 128/ GALILEO