117/ Something extra

Objet Construction d’une Maison Médicale, d’un Centre ONE et de 2 logements sociaux à Schaerbeek
Lieu Belgique - Bruxelles
Maîtrise d'ouvrage Rénovas
Surface 1050 m²

Les équipements et les espaces publics réalisés dans les contrats de quartier veulent manifester la présence publique dans l’organisation du « vivre ensemble ». Ils souhaitent  témoigner de la manière dont tout est mis en oeuvre pour assurer, faciliter, stimuler ce lien communautaire.
Ils donnent le ton, ou la couleur. L’exemple ?

On attend d’eux comme une valeur symbolique, comme une « image » de ce qu’est l’institution publique, d’être un outil de « représentation ».

Lorsque l’on parle de représentation, la tentation est grande d’aller vers « l’icône » formelle.

Le programme est prioritairement orienté sur la petite enfance et la santé. Il n’a pas la vocation d’accueillir la « domesticité » du logement (sauf pour les appartements) où les habitants importeront leur  univers personnel.  Dans ce projet plus qu’ailleurs donc, à l’instar des propos de l’architecte Zumthor, la qualité de l’édifice sera créée par son « atmosphère », à travers sa capacité à « faire lieu ». Nous voulons un espace où les jeunes parents qui viennent avec leurs nouveau-nés ou les citoyens qui viennent en consultations ou pour des procédures  vivent autre chose qu’un acte technique ou administratif. Nous voulons que l’édifice permette à ses utilisateurs, le temps d’une immersion,  d’éprouver leur présence au monde par le fait de vivre des sensations simples interpelant leur état intérieur. Vivre par la sensation plutôt que comprendre par l’intelligible, ressentir plutôt que regarder.


Pour se faire, nous développons quelques principes fondateurs :
1. Le projet propose une grande clarté au niveau de la structure et des distributions spatiales. Cette simplicité permet d’entrer très rapidement  en symbiose avec le bâtiment, d’en être touché et d’initier spontanément ce rapport plus émotionnel que nous en attendons, dans cette expérience phénoménologique.
2. Le projet se veut généreux : au niveau de ses déambulations, au niveau de ses espaces de « vie », dans la gestion du bon équilibre entre l’hospitalité d’un service public et les conditions d’intimité liées à la destination programmatique, dans l’accueil de la lumière qui constitue un matériau essentiel pour structurer l’espace, dans l’interprétation du programme, en rassemblant un certain nombre de « fonctions ».
3. Le projet propose un édifice qui se définit comme un corps avec ses masses, ses matières, ses membranes, sa structure. Il se définit un peu comme une « anatomie » (pour paraphraser Zumthor) qui se dévoilerait à la compréhension de ses occupants.
4. Le projet s’inscrit dans son contexte par une relation attentive et nourricière  entre l’intérieur et l’extérieur, cadrant sobrement et diversement  des paysages proches ou lointains, en fonction de l’altitude et de la répartition programmatique.
5. Le projet est « tranquille », il « silence le monde » pour reprendre les mots de Hans Van der Laan dans le sens où il permet de s’extraire de la turbulence du monde en mettant simplement les choses à leur place, en limitant les éléments constitutifs de l’édifice, en ordonnançant sobrement les façades, en s’abstenant de toute velléité ostentatoire, de tout bavardage décoratif.

Le programme s’adressant prioritairement « au corps », le projet tente de fusionner  ce dernier avec la conscience par le biais « d’espaces à vivre ».

Un témoignage qui se veut enthousiaste de la définition de l’hospitalité vue comme cette dépense qui permet au groupe de se dilater ou de se contracter, de multiplier les rapports entre soi et de circuler des uns vers les autres. Comme quelque chose en plus, « something extra », qu’il ne faut pas entendre dans le sens d’une qualité « rajoutée » à une structure première mais bien comme une règle fondatrice et de principe.

Matador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extraMatador - 117/ Something extra