93/ SWL

Objet Création de 218 logements, surfaces commerciales et places de parking
Lieu
Belgique - Mons - Chemin de l'Inquiétude 
Maîtrise d'ouvrage Domovoi
Réalisation En cours
Surface 22.000 m²

3D réalisées par ZOOO

L'enjeu du projet SWL est de créer un quartier durable avec une densité moyenne de 100 logements/ha.

Le développement d'un quartier d'habitations à cet endroit est idéal car le terrain se situe à proximité du centre urbain de Mons, de la zone commerciale des Grands-Prés et de la future gare intermodale. Le terrain est par ailleurs longé et traversé par différents éléments paysagers; le canal de la haine et ses chemins de halage adjacents au site, un alignement d'arbres le long de la route et de grands arbres, qui sont conservés et mis en valeur. Ces éléments permettent au projet de jouir d'espaces extérieurs de grande qualité. Par ailleurs, es zones de parking pour les voitures sont concentrées en bord de site pour éviter la contamination du site par la voiture. Cette disposition permet donc de favoriser les circulations lentes à travers le site.

Le projet se développe en une diversité de situations et de typologies afin de donner une échelle humaine aux espaces et de créer une image de quartier qui favorisera l'appropriation par ses habitants. Le plan-masse se compose de trois séquences. Chacune dispose de sa propre identité afin de répondre aux conditions spécifiques du contexte adjacent. Les bâtiments sont conçus de manière à répondre aux impératifs durables de la densité et de la compacité.

SEQUENCE A : Densité et paysage

Située à l'articulation entre l'axe de La Haine et la future gare de Mons, lapremière séquence du projet combine densité et paysage. Des volumes Rez +6 de +/- 20 x 20m sont implantés dans un grand espace vert qui relie la ville à la Haine. Des perspectives visuelles traversantes sont créées grâce au désaxement des immeubles de logements, orientés vers le paysage. Elles permettent l'établissement d'un urbanisme ouvert, dans lequel les aménagements extérieurs profitent à tous.

SEQUENCE B : Logements mitoyens

Une série de logements mitoyens sont implantés perpendiculairement auChemin de l'Inquiétude. Côté sud-ouest, ils sont bordés de jardins qui seront attenants aux logements du rez-de-chaussée. Côté nord-est, un espace public offre non seulement l'accès aux pompiers ou aux camions de déménagement mais aussi un lieu de vie pour les habitants. Cet espace peut accueillir les abris-vélos, les locaux poubelles enterrés, des espaces de jeux pour enfants, des potagers collectifs,... Du côté de la gare, les bâtiments prennent de la hauteur et offrent un panorama urbain qui identifie le quartier comme lieu d'articulation entre la ville et sa périphérie.

SEQUENCE C : Une articulation urbaine

Pour terminer le dispositif des logements mitoyens et structurer la perspective depuis la Chaussée de Jemappes, un espace public s'implante en extrémité de dispositif. Un petit immeuble est posé sur ce parvis urbain et forme l'articulation visuelle vers le chemin de l'Inquiétude. Le rez-de-chaussée de l'immeuble est disponible pour l'implantation de services, professions libérales ou petits commerces.

Matador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWLMatador - 93/ SWL